Le chef Sylvain Joffre conserve son étoile !

Cette année encore, Sylvain Joffre s’est vu son étoile renouvelée par le jury du guide Michelin.

“Il faut saluer l’énergie des chefs et leur combativité. Pour nous, il était vraiment important de soutenir la profession dans cette période et de célébrer les réalisations, malgré les difficultés extrêmes auxquelles ils ont fait face”, abonde Gwendal Poullennec, directeur international du Guide Michelin.

Sylvain Joffre, chef du Restaurant “En pleine nature” est un chef atypique qui propose une cuisine simple et élégante, une cuisine qui a une histoire. Il est un chef à la tête d’une entreprise de 16 salariés. Cette année, le Guide Michelin lui a renouvelé son étoile.

Nous avons recueilli sa réaction :  “Je ne travaille pas pour ça. Pour autant, cette reconnaissance fait plaisir et nous motive pour aller encore plus loin. Toujours aller de l’avant, progresser, se renouveler, cette période si particulière, un peu déroutante, m’a permis de prendre conscience du potentiel de mon équipe. Certes, je ne vous cache pas qu’accueillir à nouveau nos clients au restaurant nous manque, partager avec eux ces moments de plaisir, donner du bonheur et raconter une histoire autour de nos plats sont au coeur de notre métier.

Mais rien n’arrive par hasard.  Cette année 2020 a été difficile à gérer, c’est très dur de subir ainsi. Rapidement je me suis dit que je devais positiver et j’ai pris du recul, le premier confinement m’a permis de me remettre en question en tant que chef d’entreprise, de libérer du temps pour la boulangerie, la boutique et la clientèle. Mon équipe et moi-même nous nous sommes renouvelés et avons proposé de nouveaux services.”

Sylvain Joffre aime avant tout transmettre sa passion pour son métier de cuisinier mais pas que cela ! Bien s’alimenter, connaître l’origine des produits, valoriser les circuits courts et les produits de saison tel est son credo.

J’aime Quint-Fonsegrives, je m’y sens bien et je souhaite cette année comme je l’ai fait par le passé, me rendre utile pour cette commune au travers de projets autour de l’alimentation. Ainsi, j’ai répondu favorablement à la sollicitation du directeur de la maison de retraite Isatis pour collaborer avec ses cuisiniers et proposer une amélioration des menus pour les résidents. En effet, nous partageons l’idée que ce moment du repas est essentiel pour le bien-être de ces personnes âgées. 

Je suis persuadé également que le “bien manger” s’apprend dès le plus jeune âge. Dans cet esprit, j’ai rencontré la directrice de l’école élémentaire de Quint-Fonsegrives  pour lui proposer des interventions dans les classes. La première thématique sera : “qu’est-ce qu’aimer manger ?, le plaisir de manger, la provenance des produits …”. Nous avons convenu que j’interviendrai une fois par mois pendant une heure dans 9 classes.

“Donner du sens à son métier, c’est aussi partager !”

0 Partages