Des Quint-Fonsegrivois venus nombreux lors de la cérémonie d’échange de voeux

Le Maire entouré des élus municipaux a présenté ses voeux 2023 à la population ce samedi 21 janvier

Lors de cette cérémonie conviviale d’échange de voeux,  Jean-Pierre Gasc, le Maire, entouré des élus du Conseil municipal, a partagé sa joie de retrouver les Quint-Fonsegrivois venus nombreux à cet événement qui n’avait pu avoir lieu depuis sa prise de fonction en raison de la crise sanitaire.

Il a débuté son discours par des remerciements chaleureux en direction des forces vives de la commune (les élus, le personnel communal, les professionnels et acteurs du monde éducatif, les bénévoles de nos associations locales, les conseillers de quartiers, les commerçants, les artisans, les chefs d’entreprises, les professionnels libéraux, les professionnels de santé, les militaires de la Gendarmerie Nationale).

« C’est cette somme de compétences, de dévouement, d’énergie et de temps consacré aux autres qui sert l’intérêt général et que je souhaite saluer aujourd’hui. MERCI !!! »

Comme il est de tradition, le Maire aborda quelques réalisations de ces 30  derniers mois, depuis sa prise de fonction et les perspectives pour 2023.

  • La transition écologique dont nous voyons bien aujourd’hui la pertinence des actions menées en matière de mobilités avec notamment la mise en oeuvre de solutions en concertation avec les habitants pour améliorer la quiétude des quartiers, le développement des modes doux de déplacement avec la sécurisation des voies vertes, la réfection de piétonniers et la sécurisation des traversées piétonnes ; mais aussi l’apaisement des déplacements avec le passage de Fonsegrives en zone 30 notamment.
    Face à l’enjeu climatique et la crise énergétique, Jean-Pierre Gasc rappelait que dès le début de son mandat avec les élus de son équipe, il avait engagé de grands travaux visant à réduire la facture d’électricité de la collectivité et son impact sur l’environnement : le remplacement de nos équipements d’éclairage public et dans nos bâtiments communaux avec l’utilisation généralisée de la technologie led, l’extinction de l’éclairage public en nuit profonde dans les quartiers, etc…
  • L’amélioration des mobilités, c’est aussi l’enjeu de la Jonction-Est, cette voie multimodale tant attendue sur notre secteur qui subit tous les jours l’embolisation des accès à la Rocade et aux secteurs économiques de l’Est et Sud de Toulouse. Il notait que la situation actuelle n’irait qu’en s’aggravant avec l’accueil des nouveaux arrivants sur le secteur de Malepère où 6 000 habitants supplémentaires sont attendus en 2026, l’équivalent d’un nouveau Quint-Fonsegrives, puis 9 000 en 2030 et le développement de l’urbanisation des communes du Lauragais. La Jonction Est est donc une solution nécessaire non seulement pour rééquilibrer les flux sur les trois échangeurs de la rocade mais aussi pour accompagner le développement des transports en commun et des modes doux de déplacement avec la réalisation de voies en site propre pour les bus et les cycles sur cette voie.
  • L’amélioration des transports en commun et la desserte actuelle de la commune ont été également abordées avec la volonté de rétablir le trajet de la ligne 84 pour la rendre plus attractive.
  • Ce dossier des mobilités est d’autant plus important qu’en termes d’urbanisme la commune est dans l’obligation de produire du logement et notamment des logements sociaux. Le Maire rappela la pression exercée par les services de l’Etat pour atteindre l’objectif fixé par la Loi. « Un Contrat de Mixité Sociale devrait être signé d’ici juillet 2023 avec le préfet permettant de finaliser sur plusieurs périodes triennales un échéancier de production de logements sociaux. En amont du futur PLUi-H métropolitain prévu pour 2026, nous devons trouver des solutions avec notre PLU actuel pour lequel nous nous sommes engagés dans une procédure de modification afin de répondre à cette production de logements. »
  • Concernant la protection de notre environnement, il a rappelé que chaque fois qu’il était possible, il s’était engagé à favoriser la végétalisation de l’espace urbain  avec notamment la réalisation d’une cour Oasis à l’école visant à créer des îlots de fraîcheur dans les cours d’école mais aussi à poursuivre la protection de notre environnement avec un programme de plantations d’arbres et de végétaux sur le Parc de la Saune dans le cadre de la création de la mini forêt comestible ou encore sur le site de la Ferme de Salsas où un un programme de sensibilisation à la protection de la nature et de l’environnement y est développé : (cette année deux salles à vocation pédagogique y sont aménagées). Ces projets participatifs ont été réalisés en concertation avec les habitants comme le Maire s’y est engagé.
  • Enfin, le Maire rappelait que l’équipe municipale agissait sur tous les fronts :  la culture avec une programmation riche et variée, des animations qui construisent l’identité et la convivialité villageoise.

Pour terminer, le Maire affirmait sa détermination à « développer des solidarités, favoriser l’émergence d’initiatives dans l’intérêt public local ».

  • Avec notamment un nouveau projet « la Maison Bastide » dont l’ambition est de développer de nouveaux services à destination d’un large public dans les domaines économique, social et ceux de l’inclusion et de la jeunesse.
  • La construction de nouveaux locaux pour le CCAS, afin de lui permettre de répondre aux besoins de la population.

Enfin, Jean-Pierre Gasc terminait son propos par une réponse à l’attente de la population en termes de sécurité « première de nos libertés » : « Dans un souci de prévention et en appui des interventions de la Police municipale et de la Gendarmerie Nationale, nous prévoyons l’installation d’un système de vidéo protection sur les entrées et sorties de notre commune. Nous sommes en effet la seule commune de la première couronne à ne pas en être équipée, ce qui à terme nous rend vulnérable en ce qui concerne les faits de délinquance ».

0 Partages