Souvenons-nous : Anne-Laure Arruebo, victime du terrorisme

Le 13 novembre 2015, Anne-Laure Arruebo, enfant du village, était assassinée lors des attentats terroristes à Paris. Ses parents témoignent !

Anne-Laure Arruebo

Vendredi 13 novembre 2015, vendredi 13 novembre 2020 : 5 ans déjà remplis de tristesse diffuse.

“Il faut aimer la nuit parce qu’elle est porteuse de lumières”  écrivait Georges Mandel résistant proche du Général de Gaulle. Puisse le sacrifice de toutes les victimes innocentes des attentats terroristes aider nos dirigeants à prendre les bonnes décisions.

La mémoire est un moyen de ne pas oublier notre vie passée. “Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir” Maréchal Foch .

Anne-Laure est, pour nous ses parents et ses sœurs Christelle et Marie-Eve, toujours présente. Elle continue à vivre grâce à ses amis, ses collègues, ses proches.

Elle était inspectrice des Douanes. Elle avait 36 ans. La peinture, les expositions, les spectacles, la couture, les voyages faisaient partie de sa vie.

Nos remerciements vont à la commune de Quint-Fonsegrives et à ses habitants pour toutes leurs marques de soutien et d’affection à notre égard comme peut en témoigner la médiathèque qui porte le nom d’Anne-Laure ARRUEBO .

0 Partages